FORCE ET DOUCEUR II

FORCE ET DOUCEUR II / POWER AND SOFTNESS II

 

Force et douceur II / VINCENT SABATIER

100 x 100 resin, fiber, vinyl, resin inclusion


vinyl sur résine et fibre de verre, moulage en résine d'inclusion

2012

En 1853, le Commodore américain Perry accosta au Japon et imposa l'ouverture du pays.

Les samouraïs se divisèrent alors sur la politique à suivre pour résister : des quartiers de geishas accueillaient ou protégeaient les samouraïs des fiefs du sud-ouest pourchassés par le Shogun.


In 1853, U.S. Commodore Perry landed in Japan and imposed the openness.

The samurai then divided on the policy for resistance: the districts of geisha samurai hosted or protected strongholds southwest chased by the Shogun.


détail de l’oeuvre finale

oeuvre finale

 

maquette

 

détail de l’oeuvre finale

Le Japon, pays chargé d'histoire et de culture, a su nous transporter au fil du temps qui passe. Pourtant, s'il y a bien un aspect culturel qui n'a presque pas changé, c'est bien celui de l'art des geishas. Nous autres Européens, avons toujours cru que les geishas étaient en fait des femmes de mauvaise vie (prostituées). Pourtant, il en est tout autrement, et ces femmes qui gardent le secret d'un art des plus anciens, se transmettant de geisha à geisha depuis plusieurs siècles, ne sont pas des prostituées, mais les détentrices d'un savoir-faire qui reste encore largement inconnu dans l'horizon occidental des jeunes gaijins que nous sommes


Japan, a country steeped in history and culture, has carried us over the passing of time. However, if there is a cultural aspect that has hardly changed, it is that the art of geisha. We Europeans have always believed that geishas were actually bad women (prostitutes). However, it is quite otherwise, and women who keep the secret of the oldest art, is transmitting geisha geisha for several centuries, are not prostitutes, but hold a know-how that is still largely unknown in the western horizon of young gaijins we are.

détail de l’oeuvre finale